L’UMI3189 ESS constitue le premier laboratoire mixte international créé en Afrique sub-saharienne à l’initiative du CNRS depuis le 1er mars 2009. Son projet comprend un double objectif : 1) faire de ce laboratoire un exemple de mise en commun d’outils de recherches partagées entre chercheurs du Nord et du Sud ; 2) pratiquer une construction interdisciplinaire des objets d’étude impliquant les sciences humaines et sociales, les sciences de l’environnement, les sciences biologiques et médicales.

Les tutelles actuelles de l’UMI sont le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS France) l’université Cheikh Anta Diop de Dakar et l’université Gaston Berger à Saint Louis (Sénégal), le Centre National de la Recherche et de la Technologie (CNRST) du Burkina Faso, l’université des Sciences Techniques et Technologiques de Bamako (Mali). Le siège de la direction de l’UMI est à Dakar, à la faculté de médecine de l’UCAD.

Cette organisation de recherche originale construit une structure verticale Nord/Sud, mais aussi une structure horizontale entre les trois pays de la sous-région (Sénégal, Mali, Burkina Faso). La pluridisciplinarité est au cœur du programme scientifique : anthropobiologistes, anthropologues sociaux, sociologues, biologistes, médecins, chimistes, hydrologues, géographes, modélisateurs.

Objectifs scientifiques de l’UNITE

Premier objectif : décrire et analyser de manière systématique et coordonnée les relations complexes entre des environnements spécifiques, des états de santé et des dynamiques sociales en Afrique de l’Ouest

Second objectif : montrer les liens existants entre états de santé, changements climatiques, modification des paysages et des systèmes agronomiques et urbanisation.

Troisième objectif : comprendre les relations entre les transitions socio-démographiques et les changements des comportements alimentaires et des modes de vie ; observer et analyser la modification des pathologies (transition épidémiologique), la croissance et le développement de l’enfant, le vieillissement de la population, les transformations de la structure familiale et des liens socio-affectifs.

Quatrième objectif : analyser les liens entre sociétés, innovations sanitaires et délivrance des soins, en paticulier chez l’enfant.

Cinquième objectif : Etudier la structure et la dynamique socio-environnementale en zone rurale sahélienne du pays en mettant l’accent sur les ressources végétales ; par une meilleure connaissance des espèces végétales sahéliennes et de leurs stratégies d’adaptation à la sécheresse, contribuer à améliorer la résilience des populations dans le cadre de la mise en œuvre de la Grande Muraille Verte panafricaine.

La volonté de placer l’interdisciplinarité au cœur du projet scientifique de l’unité est possible grâce à la diversité des chercheurs et de leur discipline d’appartenance.

DISCIPLINES MOBILISÉES

  • Anthropologie biologique

    Les sciences humaines, en particulier l’anthropologie biologique et l’anthropologie sociale

Pour aller plus loin :

La formation une autre mission de l'UMI 3189

L’encadrement de doctorants au sein des écoles doctorales des Universités des différents pays concernés fait partie des missions de l’UMI. La mise en place du Master d’anthropologie biologique au sein de l’Université de Dakar a constitué un des résultats tangibles de cette mission.

En savoir plus

En savoir plus sur l'organigramme et le personnel :

L’UMI 3189 est composé de 70 chercheurs, enseignants-chercheurs, et chercheurs associés composent les 4 équipes du laboratoire et contribuent à la réalisation de ses objectifs avec l’appui de 6 ITA/PATS.