Enfants Et Soins En Pédiatrie En Afrique De L’Ouest

Ce livre, le premier à traiter systématiquement des thématiques liant la qualité des soins à l’expérience des acteurs, s’adresse à des étudiants et chercheurs en sciences sociales ainsi qu’à des étudiants et praticiens des sciences médicales et tous ceux préoccupés par ces questions.

Description complète

En Afrique, les enfants sont les usagers les plus nombreux de l’hôpital. Si l’on connaît les pathologies qui les affectent et les traitements dont ils bénéficient, on ne sait pratiquement rien de leurs conceptions de la maladie, de leurs souffrances ressenties, de leurs perceptions des interactions avec les soignants et avec leurs familles et de leurs attitudes et réflexions face à la douleur et à la mort. Articulant des approches d’anthropologie de la santé et de l’enfance, des études des sensibilités et des catégories affectives avec des réflexions cliniques, le travail de recherche du groupe ENSPEDIA (Enfants et Soins en Pédiatrie en Afrique) comprenant autant de chercheurs en sciences sociales que de praticiens de santé (pédiatres, oncologues, hématologues, médecins, infirmièr(e)s) a permis de documenter ces questions dans huit pays d’Afrique de l’Ouest : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Togo. Cette approche interdisciplinaire démontre combien l’enquête anthropologique, par l’attention qu’elle porte aux acteurs (enfants, soignants, personnes aidantes et familles), met en lumière des interactions thérapeutiques où les jeunes patients apparaissent comme de véritables acteurs de leurs soins. Elle rend légitimes leurs plaintes et leurs inquiétudes, tout en démontrant parallèlement les difficultés et les souffrances des soignants confrontés à des enfants affectés par des pathologies lourdes. Ce livre, le premier à traiter systématiquement des thématiques liant la qualité des soins à l’expérience des acteurs, s’adresse à des étudiants et chercheurs en sciences sociales ainsi qu’à des étudiants et praticiens des sciences médicales et tous ceux préoccupés par ces questions.

Yannick Jaffré est anthropologue, directeur de recherche émérite au CNRS (UMI 3189) et directeur scientifique du GID-Santé (Groupe Inter-Académique pour le Développement de l’Institut de France). Ont également contribué à cet ouvrage : Kokou Nouwame Alinon, Marie-Thérèse Arcens Somé, Marodégueba Barma, Abdourahmane Coulibaly, Aïssa Diarra, Pack Yendu Douti-Gbabgue, Ernest Stéphane Bissono, Yawa Gueguey, Abdoulaye Guindo, Fatoumata Hane, Akiko Ida, Aïssata Kabore Ouedraogo, Hélène Kane, Albert Legrand Fosso, Ilario Rossi, Emmanuel Sambieni N’koué, Régine Sirota, El Hadji Malick Sy Camara, Issa Tamou, Daouda Thanmou Séro, Ali Amadou Tini, Diarra Yé.